Jean-Claude ACQUAVIVA - François ARAGNI - Paul GIANSILY - Stéphane SERRA - Jean SICURANI - Maxime VUILLAMIER

Depuis plus de trois décennies, l'ensemble polyphonique A Filetta est l’un des groupes phare du chant en Corse. Cette formation dont l’objectif premier fut de participer à la sauvegarde du patrimoine oral insulaire, s’est largement ouverte au monde tout en demeurant ancrée dans sa terre d’origine. Elle se caractérise par une inventivité toujours renouvelée et une interprétation exigeante.

Bien des collaborations ayant jalonné sa route ont stimulé sa créativité et enrichi son répertoire ; c’est ainsi que son chemin a croisé ceux du théâtre, de la musique de film, ou encore de la danse contemporaine.

« En octobre 1978, naissait le groupe A Filetta. A l'époque nous ne savions pas et d'ailleurs, nous ne savons toujours pas, s'il s'agissait du rêve d'une esquisse ou de l'esquisse d'un rêve. L'esquisse d'une demeure à jamais ouverte où pourraient venir trouver refuge, les âmes entremêlées, qui dans leur quête d'éternité, tissent et retissent les fils de ce vieux partage qu'est le chant. Le rêve d'un navire sans pavillon, parti de nulle part sillonner l'ailleurs où des phares immémoriaux pourraient peut-être un jour lui dire : " c'est là, parmi vous, dans l'éphémère partagé que sont les étendues éternellement heureuses ". »


ACTUALITES




XXIXEMES RENCONTRES DE CHANTS POLYPHONIQUES DE CALVI DU 12 AU 16 SEPTEMBRE 2017
Mardi 12 
18h PATRIZIA GATTACECA (Corse) "Digénis Akritas – Création inspirée d’un poème épique né au début du XIIème siècle, au sein de l’Empire byzantin"
21h30 ANTONIO ZAMBUJO (Portugal)

Mercredi 13 
11h ENZA PAGLIARA & DARIO MUCI (Chants et Pizziche des Pouilles du Sud – Salento) "Terragnula"
18h TAREK ABDALLAH accompagné par ADEL SHAMS EL DIN (Hommage à la tradition poétique musicale égyptienne du chant révolutionnaire) "Dandana"
21h30 A FILETTA (Corse)

Jeudi 14 
11h ULYSSE SANS TERRE (Présentation de fragments du spectacle qui sera créé en décembre 2017 au Théâtre de Bastia) avec Orlando Forioso, A Filetta, Fadia Tomb El-Hage, Diana Saliceti, Lea Antona, Jean Philippe Ricci
18h SUTARI (Pologne)
21h30 CHOEURS ET SOLISTES DE LYON (Direction BERNARD TETU), "Petite messe solennelle de Rossini"

Vendredi 15 
11h ANDY EMLER (Quand un pianiste de jazz découvre un orgue baroque) "Vox umana"
18h ASSURD (Italie du Sud) "Nozze d’argento" - Special guest : ENZA PAGLIARA
21h30 RASSEGNA (comment la chanqon circulait au XVIème siècle en Méditerranée et au delà) "Il sole non si muove"

Samedi 16 
11h Salon de musique proposé par FRANK TENAILLE : "Les Musiques de la Terre"
15h00 à 17h00 Cantu à l’asgiu : déambulation dans la citadelle entre musique et patrimoine historique
18h LEA ANTONA (Corse)
21h30 Calusgiule à l’ultimu : clôture avec les participants aux Rencontres - ENZA PAGLIARA, DARIO MUCI, TAREK ABDALLAH et ADEL SHAMS EL DIN, SUTARI, ASSURD, LEA ANTONA et NISTHIMAN PROJECT (Kurdistan : Iran, Irak, Turquie) "Kobane"

Chaque soir les chants d'A FILETTA accueilleront les groupes invités
Tous les concerts de 18h00 et de 21h30 se dérouleront à Calvi, dans la citadelle, dans la Cathédrale Saint Jean-Baptiste.
Les Rencontres de 18h00 instaurent un climat propice aux échanges vrais entre les artistes et un public toujours curieux et désireux d'en savoir plus. Elles sont animées par Philippe-Jean Catinchi, journaliste au Monde.

Lundi 11, à l’Oratoire Saint Antoine à 21h30 : projection du film Un paese di Calabria en présence d’une des réalisatrices, Shu Aiello

Nouveau : un rdv musical à 11 heures entre café et apéro : mercredi 13 et jeudi 14, Chez Tao, vendredi 15 à la Cathédrale
Samedi 16, Chez Tao à 11h00 : le salon de musique est proposé par Frank Tenaille, journaliste, spécialiste des musiques du monde

Phase Shift : expo photos d’Armand Luciani, entrée de la Poudrière : ici le voyage ne tient pas en un catalogue de lieux, de pays, de routes, ou même de maisons... Phase Shift est sans doute une rupture. Mais toutefois, c’est aussi un point de départ. Faites cette balade, en oubliant ce qui raccroche notre vision au confort d’un monde trop connu.

Exposition quotidienne des photographies réalisées au cours des concerts de la veille (Jean-Marie Colonna, Silvio Siciliano et Natacha Manarin) et des impressions visuelles des dessinateurs de presse (Philippe Antonetti, Batti, Bauer, Rodho)

Prix des places :
- Entrée libre : projection, lundi à 21h30 / salon de musique, samedi à 11h00 / Cantu à l’asgiu, samedi de 15h à 17h
- Du mardi au samedi, concerts de 21h30 : 23 € - Etudiant : 15 €
- Concerts de 18h : 15 € / L’achat d’un billet pour le concert du soir, permet de bénéficier d’un tarif préférentiel d’un montant de 7 €, dans la limite des places disponibles
- Rdv musicaux de 11h00, des mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15 : 8 €
- Abonnement #1 : concerts de 18h00 + concerts de 21h30 : 115 € 
- Abonnement #2 : rdv de 11h + concerts de 18h00 + concerts de 21h30 : 130 €

Renseignements :
+33 4 95 65 23 57
resa.rpcalvi@gmail.com

 

© Antonello Silverini


NOUVEL ALBUM 'DANSE MEMOIRE, DANSE' / SORTIE EXCLUSIVE EN CORSE
Que peuvent bien avoir en commun Aimé Césaire, immense poète et dramaturge martiniquais figurant au Panthéon des personnalités ayant fait le XXème siècle, homme politique important (maire de Fort-de-France et député de Martinique) formé aux grandes écoles de la République et Jean Nicoli, modeste instituteur ayant enseigné dans le Haut-Sénégal (l’actuel Mali) à la fin des années 20 avant de rentrer en Corse pour y devenir l’un des chefs de la résistance durant la seconde guerre mondiale ?

Rapprocher ces deux penseurs lumineux empreints d’humanisme, c’est tout simplement une volonté affirmée de rappeler encore et encore que derrière la grandeur de ces hommes que l’on se plaît à célébrer pour leurs engagements et leur sacrifice, il y a l’idée pour et par laquelle ils vivent et meurent : celle d’un monde plus juste, plus libre, plus respectueux des différences, plus équitable et plus solidaire. 
Nous avons demandé à des auteurs corses d’aujourd’hui d’être, par leur plume, à la confluence de la pensée de ces bâtisseurs que furent Nicoli et Césaire, pour nous éclairer sur leurs parcours idéologiques, philosophiques mais aussi poétiques. 

Corses et italiens, polyphonistes et jazzmen, tous musiciens enracinés, voix, trompette et bandonéon voulons mettre en relief les idéaux mais aussi les rêves de ces « princes des nuées » en proposant une musique métissée qui n’est celle de personne précisément parce qu’elle est celle de tous. 


Produit par DEDA/A Filetta, Tuk Music/Paolo Fresu et Daniele Di Bonaventura.

Sortie en avant-première en Corse le 10 juillet 2017
Sortie nationale et internationale prévue le 23 novembre 2018


 
 

 




A' CORE DATU
VOYAGE INNOVANT AU COEUR DE LA POLYPHONIE A TRAVERS UNE RENCONTRE EN PETIT COMITE, DANS UN LIEU INATTENDU EN BALAGNE
 
Il s’agit d’une « immersion » dans l’histoire de la polyphonie corse à travers le parcours artistique du groupe A Filetta et de ses créations: chants inédits, récits, échanges sont les composantes de cette rencontre.
Un échange entre le public et le groupe A Filetta pour un exposé illustré vivant et chantant sur près de 40 ans de parcours musical.
A Filetta vous livrera son histoire, les traditions qui ont influencé son parcours hors norme et ses créations originales.
 
Les dates :
Vendredi 19 mai - 19h - La Poudrière - La Citadelle - CALVI
Vendredi 26 mai - 19h - Eglise - LAMA
Samedi 3 juin - 19h - Eglise de la Miséricorde (Couvent des Franciscains) - ILE-ROUSSE
Jeudi 22 juin - 19h - Confrérie - LUMIO
Jeudi 7 septembre - 19h - Eglise du Couvent de Marcassu - CATERI
Jeudi 21 septembre - 19h00 - Couvent de Tuani - COSTA
Samedi 7 octobre - 19h00 - Eglise - PIGNA
 
Billetterie :
1h30 - Tarifs : 25 € / Etudiant : 20 €
Billets en vente Office de Tourisme de l'Ile-Rousse et de Calvi
Par téléphone : 04 95 60 80 14 / En ligne /
Ou sur place, 1 heure avant la représentation
 
 

 
PRESSE

LIBERATION 

“… A FILETTA est devenu l’un des premiers groupes patrimoniaux de la tradition corse grâce à sa ténacité, son savoir de la polyphonie corse et surtout son renouvellement, son ouverture du répertoire insulaire aux vents du large...” 

LE MONDE 

"Un spectacle pour onze danseurs, 7 chanteurs et un musicien dans lequel Sidi LarbiCherkaoui renoue avec la sobriété visuelle d’une écriture centrée sur le corps dansant, avec un gros travail autour du mouvement et du rythme. La pièce est par ailleurs sublimée par la sidérante majesté des chants de l’ensemble vocal corse A Filetta et de la chanteuse libanaise Fadia Tomb El-Hage. (...) Les sept voix emplissent l’espace comme on souffle doucement dans un ballon. Une pénétration toute en finesse avec une texture polyphonique limpide et une ampleur élastique qui étreint dans un même élan le répertoire traditionnel corse et oriental des interprètes." 

L’HUMANITE 

“Loin de figer la partition, la polyphonie du groupe trouve au contraire sa force dans la vie et l’émotion suscités par le travail des timbres des voix de chacun de ses membres. Sons gutturaux, musicalité nasale de certaines syllabes, mélange des intonations…Tout l’art des chanteurs d’A Filetta se trouve renforcé par une harmonie complexe dont ils ont le secret”.

L’EXPRESS 

“Les voix d’A FILETTA parlent à la peau aussi bien qu’à l’oreille.… Le groupe vocal A Filetta chante l’âme de son île avec un talent universel”.

LE NOUVEL OBSERVATEUR 

“c’est un des plus somptueux groupes de polyphonies corses qui se puissent entendre... A FILETTA a su, sans jamais se renier, ouvrir cet art immémorial sur d’autres formes d’expression, notamment en travaillant sur des musiques de film avec le compositeur Bruno Coulais…”

LE FIGARO 

“A Filetta, ou l’universel corse”. “A Filetta conquiert de nouveaux territoires esthétiques, invente de nouvelles formes”

LA TERRASSE 

“Indépendant et créatif, A Filetta réaffirme son refus de se laisser enfermer dans lerôle réducteur de gardiens du temple d’un art vocal insulaire figé voué au seul service du patrimoine pour au contraire donner vie à un ensemble inspiré, certes bien accroché à sa terre natale, mais pour mieux tendre le nez au vent ou comme aujourd’hui regarder vers le ciel, à l’image de la fougère à laquelle il a emprunté son nom…”

MONDOMIX 

“A Filetta, le chant ouvert”. “Les sept chanteurs corses du groupe polyphonique A Filetta poursuivent depuis 1978 un chemin exigeant mais ouvert, liant une culture orale sans âge aux traditions écrites, sans omettre d’aller à la rencontre du monde”.

 


BOUTIQUE
Voilà nos dernières parutions.
Cliquez ici pour voir tous nos articles.

PE' A SCUSA 9.9 €

DI CORSICA RIPOSU, REQUIEM POUR 2 REGARDS 20 €



creation site internet en corse : www.castalibre.com
HOME REPERTOIRES DISPONIBLES REPERTOIRES
SUR DEMANDE
AU COURS DES ANS CALENDRIER DISCOGRAPHIE ET BOUTIQUE RENCONTRES DE CHANTS POLYPHONIQUES ESPACE PRO CONTACTS & PARTENAIRES